Pourquoi ce nom : Le Rêve d'Ady ?? 

très simple j'ai toujours vécu au milieu de chiens et je les adore
donc travailler au milieu d'eux, mon rêve
quand j'étais petite je n'arrivais pas à dire géraldine et j'ai commencé par dire ady.
Donc : rêve d'ady = le rêve de géraldine (que du bonheur) !!!


 Pourquoi des cavalier king charles ? 

Depuis le départ je voulais acquérir ces boules de poils intelligentes, vives, sympathiques et pleines d'amour !

Mais voilà je ne pouvais pas obliger ma famille à garder une deuxième race........
(voir les Landseer du Rêve d'Ady....)
Les circonstences ont fait que j'ai enfin ma maison et que je découvre qu'un couple se sépare de ses Cavalier King Charles. Apres les avoir contacté je suis parti avec mon père de l'autre coté de la France (du sud-est nous sommes allés dans le sud-ouest), nous avons récupéré les 4 chiens et retour à la maison tout en faisant halte une nuit dans la Drome (16 février 2013). Je vous présente notre nouvelle famille à 4 pattes de petite taille mais tellement sympa et vif que je les adore déjà, et je ne vous parle pas de mes enfants !!!! (voir les album photos).

Deuxième découverte et la famille s'agrandit le 24 novembre 2013, avec un mâle blenheim et 3 femelles - 1 jeune blenheim et 2 tricolore- Me voilà avec toutes les couleurs du Cavalier King Charles.

Pour un peu "d'histoire", quand j'ai fait mes stages en élevage pour obtenir mon BEPA , le premier élevage ou je suis allée il y avait plein de Cavalier et j'avais beaucoup aimé cette race, donc dans ma tête ma petite race serait le CKC.


 Rajout Janvier 2016 .... 

cavalier king charles

Bientôt 3 ans que nous vivons avec nos petites boules de poils pleines de vie et d'amour. Mes enfants sont heureux de vivre avec eux et nos 4 pattes sont à l'écoute de tout. Il y a eu un an ce 9 janvier notre petit léo venait au monde. A mon retour toute ma meute est venu découvrir le nouveau petit bout à 2 pattes. Pendant plusieurs jours la porte de mon salon était toujours encombré de têtes sur 4 pattes et en particulier de Djédaï..
ce loulou est un vrai pot de colle et adore les humains et les enfants...
Leur joie c'est que nous soyons dehors avec eux et que bébé soit dans son transat ou autre et qu'ils puissent les surveiller et jouer avec eux...
et je dois vous avouer que les enfants adorent mes landseer mais ont quand même une préférence pour mes Cavalier.....une histoire de taille je pense..
Si vous parcourez mes albums photos vous avez vu que mes enfants et les cavaliers sont bien à l'aise ensemble. et je vais vous montrer quelques exemples dans un album ci contre (lien sur la photo ci contre).....et voir album 2017 encore plein de photos..............

Je me rend vite compte que notre petit mec Djédaï est partout et sur tous les fronts
et oui contrairement au idées reçues un mâle est aussi câlins et même plus qu'une femelle.


 standard 

en image ci dessus.

Très populaire en Grande Bretagne, ce petit épagneul, dont l'origine est très ancienne, était à la mode dans les cours royales européennes aux XVIIE et XVIlle siècles. Il n'est pas rare de découvrir, sur les gravures et tableaux des peintres de l'époque, un petit cavalier blotti dans de somptueuses robes. De cet état de "Chien de Cour" le Cavalier a gardé une démarche fière et un caractère affirmé.

====================

Description du standard
source: Standard FCI n° 136 /12.01.2009 / F Cavalier King Charles Spaniel

Généralités
Origine : Grande-Bretagne
Date de publication du standard d'origine en vigueur : 04 novembre 2008
Utilisation : Chien d'agrément
Classification F.C.I. : Groupe 9 : chiens d'agrément et de compagnie
Section 7 : Epagneuls anglais d'agrément
Sans épreuve de travail
Aspect général : Chien actif, gracieux, bien proportionné, à l'expression douce

Tête
Région cranienne
Crâne : Presque plat entre les oreilles
Stop : Peu accentué

Région faciale
Truffe : Narines noires et bien développées sans taches de ladre
Museau : La longueur de la base du stop au bout du museau est environ 1 1 pouce (3,8 cm). Le museau va en s'amenuisant. La face doit être bien remplie sous les yeux. Il faut éviter toute tendance au museau en sifflet.
Lèvres : Bien développées, mais non pendantes
Mâchoires et dents : Fortes. Articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.
Yeux : Grands, sombres et ronds mais pas saillants. Les yeux sont bien écartés.
Oreilles : Longues, attachées haut. Franges abondantes.

Cou
De longueur moyenne, légèrement galbé

Corps
Dos : Droit
Rein : Court
Poitrine : Moyenne, les côtes sont bien cintrées.

Queue
La longueur de la queue est proportionnée à celle du corps. Elle est bien attachée, portée joyeusement, mais jamais très au-dessus de la ligne de dos. Auparavant la caudectomie était facultative. Il ne fallait pas enlever plus que le tiers de la queue.

Membres
Membres antérieurs : Ossature moyenne, membres droits
Epaules : Bien obliques
Membres postérieurs : Ossature moyenne
Grassets : Bien placés
Jarrets : Aucune tendance aux jarrets de vache ou aux jarrets fermés.
Pieds : Compacts, pourvus de bons coussinets, bien emplumés.

Allures
Mouvement dégagé et élégant, avec beaucoup d'impulsion de l'arrière. Qu'ils soient vus de devant ou de derrière, les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles.

====================

Points de non confirmation

Type général
Insuffisance de caractère ethnique qui fait que l'animal, dans son ensemble ne ressemble plus suffisamment à ses congénères de même race.
Toutes ectopies testiculaires (monorchidie, chryptorchidie).
Sujet excessivement léger présentant certaines caractéristiques du nanisme (crâne rond, oeil trop saillant, dos voûté, ossature frêle côtes trop plates).

Tête
Absence de stop.
Crâne excessivement étroit.
Fontanelle non fermée.
Yeux jaunes.
Yeux trop petits ou trop rapprochés.
Toute suspicion de microphtalmie ou d'affection oculaire quelconque doit entraîner
l'ajournement, puis la présentation d'un certificat délivré par un vétérinaire S.C.C.
Museau beaucoup trop étroit.
Truffe rose.
Tache de ladre de plus d'1/8e de la surface de la truffe.
Chanfrein disproportionné par rapport à la taille du crâne.
Mâchoires déviées avec langue apparente.
Prognathisme inférieur ou supérieur avec perte de contact.
Absence (génétique) de deux incisives.

Corps
Dos beaucoup trop ensellé.
Dos beaucoup trop voûté.
Queue enroulée.
Lors de suspicion de luxation de la rotule ou de dysplasie, ajourner la confirmation et demander un certificat vétérinaire.

Différentes couleurs
noir & feu
Marques blanches non autorisées
(Uniquement pour un sujet de qualité, un plastron blanc peut être autorisé en confirmation).
Absence de feu aux endroits désignés.

ruby
Marques blanches non autorisées
(Uniquement pour un sujet de qualité, un plastron blanc peut être autorisé en confirmation).

blenheim
Chien "pirate" (un oeil non entouré de châtain).
Face complètement blanche.
Face complètement châtain sans liste.

tricolore
Absence totale de feu en tête.
Chien "pirate".
Face complètement noir et feu, sans liste.
Face complètement blanche.


 mot d'un éducateur 

Par  Nicolas Greveldinger

Éducateur Canin Comportementaliste
Spécialiste des Troubles du Comportement
Spécialiste de l'éducation à domicile.
Chroniqueur de l'émission 30 millions d'amis depuis 2009

******************************************

Choisir un chien, un comportement anodin pour beaucoup ! Et pourtant...
Depuis que je fais ce métier, je suis toujours autant atterré par le choix de chien de certains maîtres :
races inadaptées au quotidien, effets de mode, chien qui va bien avec la peinture du salon, chien pour se protéger, et j'en passe...

- Le premier problème est génétique
Une race de chien a été conçue à l'origine pour répondre à une fonction :
• Le Border Collie, pour rassembler et diriger les troupeaux
• le Patou, pour protéger ces même troupeaux
• le Beagle, pour chasser
• le Rottweiler, pour garder, etc...
Un professionnel va faire un choix de chien qui va répondre à une fonction, par exemple : le berger choisira le Border et non le Rottweiler, comme le chasseur choisira le Beagle et non le Patou.
Le premier problème du chien de compagnie, c'est cette fonction.
Car quoi qu'il arrive votre chien garde son instinct et donc va essayer de répondre à cette fonction. Bien entendu, il est possible de réfréner certains comportements mais il sera toujours plus simple d'apprendre le rappel à un chien de berger qu'à un chien de chasse.
Ceci peut créer également des T.O.C. de comportement. Certains chiens, comme le Border Collie, très à la mode en ce moment, développe cette pathologie. Cette race a un besoin énorme de travailler. Dans le cas où le chien passerait ses journées à attendre à la maison, il est possible de voir apparaître des troubles dans son comportement, par exemple : le chien va fixer des ombres au mur, ou une balle, va empêcher le chat de bouger, etc...
Ceci n'est pourtant pas un problème de la race mais un problème que les maîtres génèrent puisqu'ils n'occupent pas assez ce chien.

- Le second problème est l'énergie
Combien de fois j'ai entendu des maîtres me dire qu'ils ont choisi une race de chien pour son côté actif. "On voulait un chien avec qui on peut faire de l'exercice". Le problème c'est que ces mêmes maîtres travaillent toute la journée, rentrent tard le soir, doivent gérer les enfants, les activités périscolaires et font de l'exercice seulement certains week-ends quand ils ont le temps. C'est là que l'on m'appelle, car le chien détruit la maison.

Et oui, toute l'énergie « choisie » de ce chien, devient ingérable lorsqu'elle n'est pas dépensée correctement.
Bien entendu, je règle le problème. Mais si le choix du chien avait été judicieux, il n'aurait sûrement pas eu besoin de moi, ou pas pour cela en tout cas.

- Le choix du caractère
Pour beaucoup de monde, le choix du chiot c'est du loto. Pourtant des professionnels aguerris peuvent vous trouvez le caractère de chiot idéal.
Il faut savoir que sur une portée, il y a des caractères complètement différents. Choisir son compagnon en adéquation avec le style de vie et la fonction qu'il aura nous évite bien des soucis.
Un professionnel, type maître-chien, va privilégier un caractère fort. Par contre, les personnes qui forment des chiens pour handicapés vont privilégier des caractères plus neutres.
Pour un particulier, c'est pareil. Il faut bien choisir son chiot.
Et l'idée reçue de prendre celui qui vient vers vous en premier n'est pas toujours la bonne.

- L'ancien chien
Une autre constante, c'est les « amoureux » d'une race. Ce que je comprend très bien.
Le problème n'est pas d'aimer une race, mais de s'imaginer que l'on est toujours capable de gérer cette race malgré les années qui passent. Combien de fois j'ai entendu des maîtres me dire : « C'est le 4ème, le 5ème, le 6ème chien que j'ai de cette race mais avec lui, je n'y arrive pas. » Et oui, on n'est pas le même maître à 20 ans, 30 ans, 40 ans , 50 ans, etc... On n'a pas le même physique et pas non plus la même patience.

- Un autre problème : les éleveurs
Le métier d'éleveur est très dur mais animé d'une grande passion. Malheureusement, certains éleveurs peu scrupuleux font du tord à de très bons éleveurs qui aiment la ou les races qu'ils produisent. Je rencontre très régulièrement des maîtres qui ont un chien totalement inadapté à leur vie. Mais le plus grave, c'est que la situation était courue d'avance. La semaine dernière, j'ai pris en mains un Rottweiler de 9 mois qui appartient à un couple qui avoisine les 80 ans. Ce couple ne peut pas le tenir en laisse. Ils ont du mal à contenir l'énergie de ce chien qui ne sort quasiment jamais. Pour moi, cet éleveur est criminel envers le Rottweiler, car le chien peut devenir dangereux s'il n'est pas pris en mains correctement.
Et des exemples comme ça, je pourrais vous en citer des tas.

Alors pour votre prochain compagnon, essayez de choisir le chien qui va bien avec votre vie actuelle !!!
Nicolas Greveldinger
Éducateur Canin Comportementaliste
Spécialiste des Troubles du Comportement
Spécialiste de l'éducation à domicile.
Chroniqueur de l'émission 30 millions d'amis depuis 2009

http://www.nicolasgreveldinger.fr